Pourquoi un tel hommage à Nelson MANDELA ?

Voici un partage de Rochan Mavaddat

 

Chers Amis,

Les obsèques de l’ex-Président de l’Afrique du Sud, Nelson MANDELA, “Madiba”, le héros de la lutte anti-apartheid, ont été l’occasion d’un hommage mondial.

On pourrait se demander comment cela se fait-il que ce personnage a fait l’objet d’un hommage si unanime, de la part de tous les peuples du monde, d’une centaine de Chefs d’État, de droite comme de gauche, occidentaux, orientaux, africains… !?

Il me semble que cet hommage a été rendu non pas tellement à l’homme politique, mais aux “qualités” que possédait cet homme en tant qu’être humain : les qualités que Nelson MANDELA avait acquises lors de cette terrible épreuve qu’est l’emprisonnement de 27 années.

En effet, cette épreuve avait transformé le boxeur et l’activiste politique coriace qu’il était à l’origine, en un homme sage, plein de Tolérance, de Bonté, de Pardon, de Douceur, d’Humilité, et donc de Grandeur !

Pour Dieu, ce n’est pas important ce que nous sommes, mais le progrès que nous avons fait, la transformation que nous avons effectuée sur nous-mêmes… […]

Au Panthéon universel de l’Humanité, MANDELA a rejoint d’autres grandes figures du XXème siècle pour leur contribution à la morale universelle : le Mahatma GANDHI, Martin LUTHER KING et, peut-être aussi, le Martiniquais Aimé Césaire…

Je pense que cette citation de Bahá’u’lláh pourrait être valable pour l’âme des personnes que je viens de citer :

“Sache, en vérité, que si [l’âme] a suivi les voies de Dieu, elle retournera à Dieu et sera recueillie pour la gloire du Bien-Aimé. Par la Justice de Dieu, elle sera élevée à un état que ne saurait peindre aucune plume, ni aucune langue décrire.

L’âme qui est restée fidèle à la Cause de Dieu, qui s’est tenue fermement dans son chemin sans en dévier jamais, possédera, après son ascension, un tel pouvoir que tous les mondes créés par le Tout-Puissant en bénéficieront.

Une telle âme, par ordre du Roi de Perfection, le divin Éducateur, fournit le pur levain qui fait se lever le monde de l’être et crée la puissance par laquelle se produisent tous les Arts et toutes les merveilles du monde. “

(Extraits des Écrits de Bahà’u’llàh, Édition 1979 révisée, LXXXII, p.106)

Nelson MANDELA connaissait l’existence de la Foi Bahá’ie. En 1995, il avait reçu une Délégation des Bahá’is de l’Afrique du Sud. Sylvia BENATAR – qui faisait partie de cette Délégation – écrit :

“Voici ce que Nelson MANDELA a dit, le 21 Juin 1995, lorsque nous lui avons présenté l’ouvrage :

“Surmonter les Préjugés raciaux – le Défi le plus crucial de l’Afrique du Sud”.

Il nous a demandé quel était le nombre des Bahá’is, la situation du Centre Administratif National Bahá’i, et des choses similaires.

Il a alors fait remarquer que le nombre de personnes dans une organisation n’était pas important, ce qui l’était, c’est le but et le travail accompli pour réaliser ce but. Il a dit que c’était important, dans une société diversifiée, de regarder les ressemblances, et non les différences, et ajouta qu’il a remarqué que les Enseignements Bahá’is confirmaient cela…”

La Délégation Bahá’ie de l’Afrique du Sud reçue par Nelson MANDELA

[…]

Voici, le comportement que demande ‘Abdu’l-Bahá aux Bahá’is, lors des exactions et des persécutions, et l’Éducation qu’il leur a donnée :

“…De grandes foules se lèveront contre vous et manifesteront de l’agressivité, exprimeront mépris et dérision, éviteront votre compagnie et vous accableront de railleries. Cependant, le Père céleste vous illuminera à un point tel que, semblables aux rayons du soleil, vous dissiperez les sombres nuages de la superstition, brillerez glorieusement au milieu du Ciel et illuminerez la surface de la Terre.

Vous devez affermir vos pas lorsque surviendront ces épreuves et faire montre d’endurance et de patience. Vous devez leur résister avec le plus grand amour et la plus grande bonté, considérer leur oppression et leur persécution comme des caprices d’enfants, et n’attacher aucune importance à leurs actes.

En fin de compte, l’illumination du Royaume vaincra l’obscurité du monde, et l’exaltation et la majesté de votre rang deviendront apparentes et manifestes… Soyez-en certains ! “


‘Abdu’l-Bahá

(Cité dans Baha’i News [Star of the West], Vol.I, n°10, 8 Septembre 1910, pp.1-2)

N’est-ce pas le comportement qu’ont les “Yârân” et les autres prisonniers bahá’is iraniens

envers leurs geôliers et leurs tortionnaires ?

––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Le célèbre musicien et Chef d’orchestre, André RIEU, a rendu un hommage à MANDELA lors de l’un de ses concerts. À voir et à écouter :

https://www.youtube.com/watch?v=ycdo1fFbTvY

A Tribute to Nelson MANDELA, performed by solist Kimmy Skota, André Rieu and Johann Strauss Orchestra.

Recorded Live in Wembley Arena on 7 December 2013. “My African Dream”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s