“L’Utopie Bahaïe”, par Jacques ATTALI

14-17b

Chers Amis,

Vous connaissez, sans doute, le célèbre penseur et intellectuel Jacques ATTALI, Docteur d’État ès Sciences Économiques, diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale de l’Administration, Professeur d’Université, Conseiller spécial de la Présidence de la République française et du Secrétaire Général des Nations Unies, etc…, auteur de 50 ouvrages (voir ci-dessous sa biographie complète) ?

Dans son dernier livre intitulé :

” Demain, qui gouvernera le monde ? “

qui est un plaidoyer pour la création d’un Gouvernement fédéral mondial – Fédération des Nations prévue par les Enseignements de la Foi Bahá’ie depuis un siècle et demi – Jacques ATTALI consacre une page (page 135), pour exposer ce qu’il appelle : “L’Utopie Bahaïe”.

Veuillez trouver, ci-dessous, cet extrait de l’ouvrage en question.

Un grand merci à Rochan Mavaddat pour cette information

” L’Utopie Bahaïe “

 

         (…) Apparaît vers la même époque une autre utopie qui, quoique marginale, présente l’intérêt de pousser au plus loin le projet mondialiste : le mouvement bahaïste.

 

         L’un de ses chefs, un aristocrate persan, Mirza Husayn-Ali Nuri, dit Bahà’u’llàh (“Gloire de Dieu”), affirme être le « Promis des religions » venu au « temps de la fin » pour conduire les peuples vers la justice et la prospérité. Il explique que l’humanité approche de son unification mondiale. Il propose, vers 1870, de passer de la « Moindre Paix » (la réduction des armements) à la « Paix Suprême » (gouvernement mondial) et au « Royaume de Dieu sur Terre ».

 

         Il recommande l’établissement d’une fédération des nations, propose la création d’une Assemblée réunissant des représentants de tous les gouvernements du monde pour régler pacifiquement les litiges et joindre leurs forces contre ceux qui refuseraient leur arbitrage.

 

« Doit advenir le temps où sera universellement ressentie l’impérieuse nécessité d’une vaste assemblée représentant le monde entier. Les rois et autres dirigeants de la Terre devront y assister, prendre part à ses délibérations, étudier les moyens et instruments qui permettront d’instaurer la Grande Paix entre les hommes », la coordination de l’économie mondiale, le choix d’une langue et la création d’un système éducatif universels, la codification des Droits de l’Homme, un système universel pour la monnaie, les poids et mesures et les communications :  « Le jour approche où tous les peuples du monde auront adopté une langue universelle et une écriture commune. Quand cela sera réalisé, tout voyageur, dans quelque ville qu’il s’arrêtera, aura l’impression d’être chez soi. Ce sont là choses absolument essentielles et obligatoires ».

______________________________________

 

Jacques ATTALI :
“Demain, qui gouvernera le monde ?”

Publication Fayard  – Avril 2011.

–  Présentation du livre :

Demain, qui gouvernera le monde ? Personne, sans doute. Et c’est là le pire. Aucun pays n’aura plus les moyens de maîtriser les richesses et les problèmes de la planète. Et personne ne voudra d’un gouvernement mondial.

Pourtant, les crises économiques, financières, écologiques, sociales, politiques et le développement des activités illégales et criminelles d’aujourd’hui montrent l’urgence d’un gouvernement du monde autre que celui des religions, des empires, des nations ou des marchés. Demain, d’autres scandales, d’autres injustices, d’autres catastrophes plus amples encore feront comprendre à l’humanité que le marché ne peut fonctionner correctement sans un état de droit ; que l’état de droit ne peut être appliqué et respecté sans un État ; et qu’un État n’est durable que s’il est réellement démocratique.

L’Humanité comprendra alors qu’elle a tout à gagner à se rassembler autour d’un gouvernement démocratique du monde dépassant les intérêts des nations, y compris les plus puissantes, gérant le monde dans sa totalité, dans le temps et dans l’espace.

Un tel gouvernement existera un jour. Après un désastre, ou en lieu et place de lui.

Il est urgent d’y penser, avant qu’il ne soit trop tard.

–––––––––––––––––––––––

 

Si vous avez le temps, vous pourrez utilement écouter l’interview de Jacques ATTALI sur Radio “Europe 1”,

au cours de laquelle il prône une Démocratie planétaire :

 

http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/L-interview-de-Jean-Pierre-Elkabbach/Videos/Attali-prone-une-democratie-planetaire-504227/

________________________________________

Biographie de Jacques ATTALI

Professeur, écrivain, Conseiller d’État honoraire, Conseiller spécial auprès du Président de la République de 1981 à 1991, fondateur et premier président de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement à Londres de 1991 à 1993, Jacques ATTALI (www.attali.com) est maintenant président de A&A, société internationale de conseils, (www.attali-associes.com) spécialisée dans les nouvelles technologies, basée à Paris, et   président de PlaNet Finance (www.planetfinance.org), Organisation de Solidarité Internationale spécialisée dans le développement de la microfinance. PlaNet Finance est la plus importante institution mondiale de soutien a la microfinance. Elle conseille et finance le développement de la microfinance dans 80 pays.

En 1980, il fonde “Action Contre la Faim” et lance en 1984 le programme européen Eurêka (vaste programme sur les nouvelles technologies qui a donné naissance, entre autres, au MP3). En 1989, il lance un programme international d’action contre les inondations catastrophiques au Bangladesh. Jacques ATTALI a  ensuite conseillé le Secrétaire Général des Nations Unies sur les risques de prolifération nucléaire. Il est à l’origine de la réforme de l’Enseignement supérieur d’harmonisation des Diplômes européens, dite LMD.

Docteur d’État ès Sciences Économiques, Jacques ATTALI est diplômé de l’Ecole Polytechnique (Major de la Promotion 1963), de l’Ecole des Mines, de l’Institut d’Études Politiques et de l’Ecole Nationale de l’Administration. Il a enseigné l’économie théorique à l’Ecole Polytechnique, à l’École des Ponts et Chaussées et à l’Université Paris-Dauphine.  Il est docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères  et membre de l’Académie Universelle des Cultures.

Jacques ATTALI est également éditorialiste à L’Express. Il est l’auteur de cinquante livres, traduits dans plus de vingt langues et diffusés à plus de six millions d’exemplaires à travers le monde, comprenant des essais (sur des sujets allant de l’économie mathématique à la musique), des biographies, romans, des contes pour enfants, des biographies et des pièces de théâtre.

Jacques ATTALI a été nommé Président de la “Commission pour la libération de la croissance française” par le Président de la République depuis le 30 Août 2007.

Selon le  Magazine “Foreign Policy” (Mai/Juin 2008), Jacques ATTALI est l’ « un des cents intellectuels les plus importants du monde ».

 


Advertisements

3 thoughts on ““L’Utopie Bahaïe”, par Jacques ATTALI

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s